Bonnes adresses, Voyages

Week-end à Baden Baden : le Brenners Park Hotel&Spa

Week-end à Baden Baden : le Brenners Park Hotel&Spa

Je vais rarement dans l’Est de la France et encore moins du côté de l’Allemagne. Pourtant c’est une destination incroyable et très proche de Paris (2h de train et c’est fini !), note à moi même : y penser plus souvent pour un petit week-end ! 😉

Aujourd’hui je vous emmène dans ma valise cabine direction Baden-Baden ! Oui… ça vous dit quelque chose, vous avez déjà entendu le nom de cette ville… deux-trois potes vous en ont déjà parlé pas vrai ? Maintenant c’est à mon tour !
Et pas n’importe où : plus précisément le Brenners Park Hôtel&Spa, établissement du groupe hôtelier Oetcker Collection (groupe du Bristol à Paris pour vous situer ;))

COMMENT Y ALLER ?
En voiture, c’est à 5h de route.
En train, 1h50 de trajet jusqu’à Strasbourg et 50 minutes en voiture/bus/navette de Strasbourg à Baden-Baden.
C’est vraiment la porte à côté !Une navette de l’hôtel fait le trajet de Strasbourg à Baden-Baden, nous en sortons, pénétrons dans l’hôtel et découvrons le magnifique lieu qui nous entoure : une ambiance de Noël nous englobe, un parfum doux nous chatouille les narines, je sens que nous allons nous y plaire !

LES CHAMBRES

Clés en main, une hôtesse me guide jusqu’à ma chambre à travers les longs couloirs silencieux : il y a un peu de chemin à faire depuis la réception et justement j’adore ça, ça me permet de m’imprégner un peu l’hôtel avant de découvrir la chambre.

Arrivée devant mon numéro de chambre, l’hôtesse m’abandonne avec un sourire, j’insère la clé semi-automatique dans la serrure, un tour et la porte s’ouvre. Et là…je tombe nez à nez avec ça :

La première chose que je me suis dite c’est « OMG WOW » (je sais c’est très constructif !) : les couleurs sont chaleureuses, je me sens tout de suite tellement bien dans cette chambre ! Par où commencer ?

Je crois que ce qui m’a beaucoup plu tout de suite ce sont les grandes fenêtres, ornées d’épais rideaux à l’ancienne, qui donnent sur une terrasse privée en pierre avec vue sur le jardin (c’est tellement dommage qu’il n’ait pas fait assez chaud pour pouvoir en profiter –il devait faire 5 degrés dehors donc bon-), mais j’hésite aussi avec le canapé rayé blanc et rouge et ses fauteuils rouges que j’ai trouvé adorables !

On a tout de suite envie de se mettre pieds nus ou en chaussons pour sentir nos pieds s’enfoncer dans la douce moquette brune, je ne laisse donc pas attendre mon envie bien longtemps 😉

Sans oublier le lit ! Oh le lit ! La grandeur de ce lit… A l’échelle de la chambre de 50 mètres carrés, je peux vous laisser imaginer sa largeur… Et l’encolure drapée au dessus du lit… je vous avoue que c’est quelque chose qui me fait rêver, presque à la même échelle que les lits à baldaquin (quand même pas hein mais presque !) !

Un bureau est disposé contre le mur, pour ceux qui doivent s’accorder un moment de travail, mais niveau table, je préfère clairement m’asseoir au niveau de la table basse présentant des fruits, des boissons, et des macarons d’accueil :p

Je m’avance un peu plus loin dans la grande chambre pour y trouver comme un mini-couloir qui rejoint la chambre à coucher de la salle de bain. Mais entre les deux pièces, surprise… un dressing ! Et franchement, niveau espace, il y a de quoi faire ! Madame peut rapporter ses douze valises et monsieur peut aisément ranger ses trente chemises dans la penderie.

Je passe donc à la salle de bain : une très grande pièce, le sol de carrelage est chauffé (étant pieds nus, je m’attendais tellement à tomber sur un sol glacial en arrivant dans la salle de bain !), et les lavabos sont immenses.

Les différentes lumières ne sont pas évidentes à prendre en main au début, il faut tester un peu avant de s’habituer : les lumières réglables de la salle de bain, celles des toilettes, et celle des miroirs sont dans la même pièce, on s’y fait vite 😉

La salle de bain est si grande qu’elle contient aussi bien une grande baignoire (sous une petite fenêtre) qu’une grande douche, que des toilettes et même un bidet (est-ce encore vraiment utilisé ?).

J’ai manqué de temps pour un bain malheureusement (une raison de plus de revenir, en plus de la terrasse en été).

LES RESTAURANTS

Il faut savoir que tous les restaurants et le bar sont ouverts à tous : les personnes de l’extérieur, ne séjournant pas à l’hôtel, sont les bienvenues et une entrée spéciale leur est même réservée pour leur éviter de passer par la réception et de traverser le lobby 🙂

LE WINTERGARTEN

Le lieu est magnifique, vraiment : le jardin d’hiver est une grande véranda donc la pièce est très lumineuse, ça fait du bien, on y prend un vrai bain de lumière ! Et vous savez quoi ? En été, la véranda est ouverte et on peut manger en terrasse !

Nous nous y installons pour le déjeuner, et on nous présente Joël Ellenberger, le chef du Wintergarten, qui a tout juste 23 ans (dingue n’est ce pas ?).

La volonté a été de retrouver des plats aux accents allemands (on est à Baden Baden quand même, ce serait dommage de passer à côté de la cuisine allemande), mais tout en allégeant les recettes pour plus de finesse dans les assiettes.

Ça donne des assiettes colorées, avec pas mal de verdure et de légumes, on y a bien lunché.

J’ai d’ailleurs insisté pour goûter la superbe forêt noire que j’avais repéré dans le chariot à desserts, et nous avons retrouvé quelques minutes plus tard de belles grosses parts de cette pâtisserie que j’aime tant (c’est même un de mes gâteaux favoris J). Je ne suis pas déçue : elle est bien généreuse et crémeuse à souhait, tout ce qu’on attend d’une bonne forêt noire, une expérience à ne pas rater !

LE BAR

Pour un moment sympathique entre amis, le bar est ouvert, comme je l’ai dit plus haut, à tous. Le lieu est très très sombre pour une ambiance branchée, les cocktails sont délicieux et abordables (autour de 15 euros le cocktail, 10 euros pour les sans alcool).

A faire sans hésiter si vous n’avez pas les moyens (ou pas l’envie) de vous payer une chambre au Brenners 😉

FRITZ AND FELIX

Il s’agit du dernier restaurant de l’hôtel, complètement refait à neuf en 2017. Après le départ de l’ancien chef de leur restaurant 2 étoiles, le but du Brenners a été de démocratiser le restaurant de cet hôtel de luxe en le modernisant aussi bien par la décoration que par le service (adieu les serveurs coincés qui parlent de manière soutenue, bonjour le dynamisme, le sourire et la bonne ambiance !).

Grâce à la création d’une entrée crée exprès pour Fritz and Felix, la clientèle vient à présent pour 70% de l’extérieur et seulement 30% sont des clients de l’hôtel.

Ambiance casual chic, on y vient aussi bien pour un apéro que pour dîner.

Le concept ? Des petites (pas si mini que ça pour certaines !) assiettes à partager imaginées par le jeune chef Sebastian Mattis : tout pour un repas convivial. Il n’est ouvert que le soir et c’est ce qui s’y prête le mieux !

La cuisine, elle aussi, est moderne : beaucoup de légumes en tous genres pour les garnitures (ou pas d’ailleurs), twistés de façon originale (pas une simple fondue de poireaux, mais un poireau entier avec une petite sauce assez dingue et des noisettes par exemple).

Le plat le plus vendu ? Le chef n’hésite pas bien longtemps avant de nous répondre : « l’épaule d’agneau confite, ou encore les patates douces rôties ! » nous dit-il.

Le truc sympa : le grill Charcoa, un grill à charbon et à bois (plusieurs bois différents sont utilisés pour jouer sur différents goûts) entouré de verre pour éviter les bruits et les odeurs trop prononcées : le spectacle est au rendez-vous !

LE SPA & LA PISCINE

Par un doux réveil à 9h, après le petit-déjeuner, j’avais rendez-vous à 10h15 pour découvrir le spa à travers un massage.

Une petite marche à travers l’hôtel s’impose pour découvrir le spa : je passe devant la salle de sport (non non ce n’est pas pour moi ça ahah), diverses salles de repos, de massage, et enfin on m’ouvre une porte « Es ist here » (= « c’est ici » en allemand, je ne suis pas bilingue mais je comprends quand même ça aha).

La masseuse m’offre le choix entre un massage doux et relaxant ou un massage plus articulaire et tonique. Après une courte hésitation, la première option me paraît la plus alléchante. Alala j’en ai rêvé longtemps de ce massage : 30 minutes de pure détente, une petite huile de massage à l’orange (on a même le choix de l’odeur de massage, si ça ce n’est pas du luxe !).

Je suis ressortie comme neuve !

Et après un bon massage, quoi de mieux que de faire un saut dans la fabuleuse piscine du Brenners ?

Je crois que la photo parle d’elle même…

La grande piscine fait clairement rêver… Ouverte sur les jardins du Brenners avec ces belles colonnes au style antique, elle offre une lumière à moitié naturelle ce qui est assez rare dans les piscines d’hôtels de luxe.

Difficile de ne pas s’endormir paisiblement dans les transats moelleux, bercés par le silence.

 

 

EN BREF : un superbe hôtel, on s’y sent dépaysé, et à la fois tout est fait pour qu’on se sente vraiment bien. De la piscine à la restauration en passant par les soins, les chambres et la sublime décoration ancienne, on vit comme une parenthèse de bonheur et de sérénité au coeur de cette jolie ville qu’est Baden Baden. 

Infos Utiles

Brenners Park-Hotel & Spa

Schillerstraße 4/6, 76530 Baden-Baden, Allemagne

https://www.oetkercollection.com/destinations/brenners-park-hotel-spa/

Rendez-vous sur Hellocoton !