Voyages

Road Trip en Floride en 9 jours : que voir, que faire ?

Road Trip en Floride en 9 jours : que voir, que faire ?

Après mon premier article sur “Organiser son Road Trip en Floride” dans lequel je donne tous les conseils, et toutes les choses à savoir pour établir son voyage, je sors mon deuxième article sur l’itinéraire en lui même : ce que nous avons fait et vu !

Comme je l’ai mentionné dans mon précédent article, nous n’avons pas fait des vacances repos, nos journées étaient fatigantes (encore une fois, dans le bon sens du terme), et nous avons vu énormément de choses : nous en avons clairement pris plein les mirettes !

On the road Jack ! 

JOUR 1 : MIAMI

Pour Miami, je vous invite à aller voir mon article détaillé juste ici 😉
JOUR 2 : MIAMI BEACH

Pour Miami Beach, je vous invite à aller voir mon article détaillé juste ici, le même que Miami City 😉

JOUR 3 : LES KEYS ET LA ROUTE DES KEYS

Vous connaissez la musique : l’article sur les Keys est ici 😉

JOUR 4 : KEY WEST & ROUTE JUSQU’A HOMESTAD

KEY WEST

Key West fait parti du même article que la route des Keys !

JOUR 5 : LES EVERGLADES & NAPLES

LES EVERGLADES

Nous avons donc quitté notre Airbnb (à Homestad) qui se situait à l’entrée des Everglades pour prendre la Route 41 : c’est la route qui traverse tous les Everglades jusqu’à Everglades City à l’ouest.

Nous n’avions pas de choses en particulier à voir, nous savions juste que nous voulions faire un Airboat dans la journée, le reste : surprise !

Sur cette route 41, très très très peu de voitures (nous n’avons croisé quasi personne durant tout le trajet). Ainsi, à chaque fois que nous apercevions un chemin, une ouverture sur la mangrove, un pont, un endroit où s’arrêter, nous garions la voiture, et descendions pour voir s’il n’y avait pas d’alligators (ou de puma, sait-on jamais ?) dans le coin. Notre stratégie a bien payé car à chaque fois que nous nous sommes arrêtés au hasard, nous avons vu des alligators ou de beaux oiseaux (on a même approché un alligator à 2 mètres ! IMPRESSIONNANT : cf photo) .

LE AIRBOAT

L’après midi nous avons donc décidé de faire notre tour de Airboat (il a été très difficile pour nous d’en trouver un d’ouvert car l’annonce du cyclone avait fait fermer quasi tous les airboat tours…). Nous avons donc finalement trouvé une ferme d’alligators et avons fait ce airboat tour. 

Ce que j’en ai pensé : nous avons fait 30 minutes de bateau sans rien voir (pas d’alligators, pas même un oiseau) avec un couple d’espagnols (nous n’étions que 5 sur le airboat). Le guide nous a expliqué que la présence du cyclone avait fait augmenter la pression atmosphérique, raison pour laquelle les animaux se cachaient. Mais après avoir discuté avec nombre d’entre vous sur Instagram, vous m’avez beaucoup dit que, vous aussi -sans annonce de cyclone- vous n’aviez rien vu. 

Le guide nous a également dit qu’il fallait venir le matin car il fait trop chaud pour les animaux en pleine après-midi. Bref, nous sommes mal tombés, mais nous ne regrettons pas d’avoir fait ce airboat car le tour était quand même bien sympa et agréable

Prix : plutôt cher : 32$ par personne.

Mes conseils :

– partir tôt le matin et faire le airboat le plus tôt possible

– vous promener un peu au hasard dans les chemins/ponts/ouvertures que vous voyez en voiture

n’ayez pas peur de vous balader et de vous arrêter, c’est tout à faire autorisé et c’est tellement plus chouette et marquant de découvrir des alligators par soi-même dans la nature !

OU MANGER DANS LES EVERGLADES ? 

CAMELLIA GRILL

Alors ça, c’est LA grande question. Je peux vous dire que la route 41 qui traverse les Everglades est très longue, et il y a trèèèèès peu de restaurants qui la bordent. Après avoir cherché une belle demie heure sur internet, j’ai coché cette adresse qui récoltait de nombreux bons commentaires. Nous nous sommes donc rendus sur les lieux et nous n’avons pas été déçus ! 

Comme une maisonnette en bois coloré, ouverte sur les Everglades (sur l’eau !). Nous avons donc mangé en terrasse. Ici vous trouverez des Po Boy, des salades, des Tacos, des burgers, des seafood basket : bref, les plats classiques de le street food de Floride. J’ai pris des Tacos de crevettes (j’aime tellement ça car c’est très frais, et avec la chaleur c’est tout ce dont j’ai envie !) avec une salade.

Mon père a pris des Tacos également, mais… à l’alligator ! Et oui, ça se mange ! Il n’y a que dans les Everglades que j’ai pu en voir, donc n’hésitez pas à goûter (histoire de dire que vous en avez mangé :p). Ca a clairement goût de volaille, donc c’est de la viande blanche (j’aurais parié que l’alligator serait de la viande rouge !).

Et en dessert, on ne passe pas à côté d’une part de Key Lime Pie, ici servie très très fraiche (ça fait du bien !) : bien meilleure qu’à Key West car plus acidulée, et en plus, avec de la chantilly, j’adore !

NAPLES

Nous sommes arrivés en toute fin de journée à Naples, nous n’avons donc pas eu le temps de beaucoup visiter. Cependant le peu que nous en avons vu était vraiment beau : Naples c’est un peu Cannes de la Floride ! Les rues parfaitement entretenues (avec la petite pelouse coupée au millimètre près et bien verte, vous savez), les palmiers tout le long, les immensissimes maisons/villas les unes à côté des autres, la douce brise, …

La 5th avenue est la plus grande, la plus élégante et la plus commerçante de la ville, elle compte de nombreux bons restaurants, et est bordée de palmiers (je vous laisse imaginer le plaisir de s’y promener) !

Point Culture : On nous a dit qu’il y avait 202 terrains de golf à Naples et dans le coin, et que Naples abritait parmi les plus hauts pourcentages de millionnaires au mètre carré ! (Bill Gates, Steven Spielberg, Donald Trump par exemple).

C’est vraiment à faire, au moins pour une soirée (ce que nous avons fait). Nous avons également été faire un tour sur la plage, avant que le soleil ne se couche… wow… un souvenir qui restera longtemps gravé dans ma mémoire : une ambiance extrêmement romantique, une lumière incroyable, basse et orangée, de douces vagues, un sable très blanc, un vent délicat, et ma famille avec moi ♥︎

OU MANGER A NAPLES ? 

THE FRENCH

Il n’y a pas meilleure localisation que The French pour Naples : en plein sur la 5th Avenue, entre les sublimes villas et les grandes boutiques. Vous ne pouvez pas rater le restaurant : une grande arche constitue son entrée et un immense drapeau français le décore ! 

Comme souvent, nous nous installons en terrasse (la climatisation est toujours bien trop forte pour nous dans les restaurants aux USA !). Elle est vraiment jolie et on se sent vite comme chez nous ! Chic décontracté

Le manager du restaurant, français, nous accueille et nous parle de cet établissement qui attire beaucoup, et qui a la volonté de faire de la vraie cuisine française.

J’étais un peu dubitative sur la cuisine française à l’étranger (c’est souvent très approximatif car ils n’ont pas accès au même sourcing que nous). Mais là… ça m’a complètement surprise ! Wow… des oeufs mimosa caviar à tomber, un chou-fleur rôti du tonnerre, une petite salade de fruits de mer (avec les merveilleux fruits de mer de Floride) pour les entrées. Déjà conquise !

C’est aux plats que le niveau redouble : j’ai opté pour le poulet rôti, mais attention… il s’agit d’un poulet rouge labellisé qu’ils vont chercher dans la seule ferme de tous les USA qui élève de vrais poulets rouges labellisés ! Ils ont bien raison car son goût est magique, inimitable ! Un des meilleurs poulets que j’ai mangé dans ma vie, croyez-moi… Accompagnée de purée de carotte et de jus de cuisson, je suis au paradis !

Et je ne parle même pas des portions énormes ! J’avais un demi poulet rouge dans mon assiette, mon frère qui avait choisi le confit de canard a eu 2 cuisses, et mon père un bar entier ! J’aime cette générosité

Là où j’ai été un peu déçue (je l’attendais tant) : le dessert. J’ai craqué pour une profiterole, mais elle était vraiment petite, peu généreuse, et le chocolat était très très sucré et froid.. dommage ! Mon frère a cependant adoré son clafoutis myrtille-pistache, et mon père s’est régalé avec son baba au rhum 😉

C’est clair : je veux CE restaurant français à Paris ! 

JOUR 6 : BONITA SPRINGS, SARASOTA & ROUTE VERS ST PETERSBURG

LA PLAGE DE BONITA SPRINGS

Bonita Springs est le lieu de notre logement Airbnb, à quelques kilomètres de Naples. On a pu lire sur Internet que la plage de Bonita Springs était remarquable. Nous avons donc été vérifier par nous même avant de reprendre la route, le matin.

La plage est très longue, le sable bien blanc, mais nous ne nous sommes pas baignés, ce n’était pas l’envie qui nous manquait, plutôt le temps. Nous avons marché un peu dans le sable. Ce qui est vraiment chouette sur cette plage, c’est la multitude de coquillages que l’on trouve sur le sable. C’est chouette de pouvoir repartir à la chasse aux coquillages, comme un retour en enfance.

SARASOTA & SIESTA KEY BEACH

Beaucoup de personnes nous avaient conseillé d’aller voir Sarasota (Internet également !). Nous avons donc suivi leurs conseils.

La ville en elle-même n’est pas très intéressante, il n’y a pas grand chose à voir, passez votre chemin

PAR CONTRE, la plage… c’est tout autre chose. La ville de Sarasota et Siesta Key Beach sont à plusieurs kilomètres l’une de l’autre, il ne sert donc à rien de s’arrêter en ville, allez directement à Siesta Key Beach ! 

Classée comme la plus belle plage de Floride, et une des plus belles de tous les Etats-Unis, autant vous dire que Siesta Beach est incontournable

Je crois n’avoir jamais vu un sable aussi fin et aussi blanc que celui-ci, on aurait dit de la farine ! (par contre bonjour, ça rentre encore plus dans les affaires, faites attention à vos téléphones et appareils photo). La plage est immense, et l’eau est parfaite et peu profonde. Que dire de plus ? Ne passez pas à côté de cette plage ! 

OU MANGER A SARASOTA ?

KACEY’S SEAFOOD

Non non ce n’est pas une blague, vous ne vous êtes pas trompé d’adresse ! Situé sur le parking d’une petite mini zone commerciale se trouve Kacey’s… mais ne vous fiez pas au lieu peu enchanteur, car une fois la porte poussée, vous trouverez le restaurant plein à craquer ! Beaucoup d’habitués viennent ici, et le restaurant est tenu par des petites mamies adorables.

Ici on mange, encore une fois, les classiques de la seafood de Floride. Grosse envie de fraicheur, je choisis une salade de crevettes frites à la coco, gorgonzola, cramberry, noix, et vinaigrette framboise : parfait pour le midi 😉

Pour mon père, ce sera Fried Shrimp Basket : un panier de crevettes frites, et de frites ! Simple et efficace.

On se délecte encore une fois d’une Key Lime pie en dessert (on va arriver à faire un classement à la fin ahaha !). Celle ci est délicieuse, la crème est délicate et bien acidulée : seul bémol, le crust est un peu mou, mais la crème est si bonne qu’on oublie ce point !

JOUR 7 : ST PETERSBURG, TAMPA & ROUTE VERS ORLANDO

ST PETERSBURG 

Je ne vais pas vraiment m’étaler sur cette ville, peu de choses à raconter, nous n’y sommes pas resté longtemps et de ce que nous y avons vu, il n’y a rien de dingue.

TAMPA

De même ! La seule chose éventuelle : la River Walk, sympathique promenade au bord de la longue rivière, à la découverte des différents point d’attraits de la ville. 

L’Université également est sublime. Mais si vous n’y prévoyez pas d’y passer, ne faites pas un arrêt exprès.

BOYD HILL NATURE PRESERVE

Nous n’avons peut être pas trop apprécié St Petersburg, mais nous avons repéré un parc naturel à quelques kilomètre de la ville qui nous a beaucoup charmé.

Pour 3$ par personne, vous vous baladez au gré des chemins balisés (pas mal de choix de parcours selon le temps que vous voulez rester et ce que vous voulez voir), alternant tantôt vision du lac, tantôt mangroves remplies d’alligators et d’oiseaux de Floride, ou encore la forêt (presque) tropicale. Nous avons croisé pas mal d’animaux ici, les chemins sont très paisibles, très faciles, accessibles. C’est d’ailleurs dans ce parc que nous avons croisé un couple de Pygargues à tête blanche, symbole de l’Amérique !

OU MANGER A ST PETERSBURG ?

THE GETAWAY TAMPA BAY

Qui ne rêve pas de manger sur la plage, les pieds dans le sable, devant un coucher de soleil flamboyant ? C’est le plan chez The Getaway ! 

On arrive, on s’installe nous même comme on le sent, et on commande. La carte est courte, les cocktails sont bien travaillés, en réalité c’est vraiment le lieu et l’atmosphère qui nous charment de suite !

Burger au crabe frit pour moi, tacos pour mon frère, pull pork burger pour mon père. Les plats sont bons sans être extraordinaires non plus. Les desserts sont vraiment chouettes : surtout…mon préféré : la tarte crémeuse coco ! J’aimerai tellement trouver la recette pour la refaire !

Ce qui est idyllique : c’est de pouvoir regarder le ciel et les couleurs changer de minute en minute sur la mer ! Je me levais toutes les 10 minutes pour prendre des photos car ça devenait toujours de plus en plus beau. 

Et franchement, pour un tel cadre, les prix sont vraiment dérisoires ! (10 à 15$ le plat)

OU MANGER A TAMPA ?

SHELL’S SEAFOOD 

Définitivement une des meilleures adresses de notre séjour… et aussi la moins chère ! Une bombe atomique… 

Il s’agit d’une chaîne de Floride (pas non plus giant) qui propose des plats de seafood (encore ?! oui, nous sommes devenus gaga de fruits de mer là-bas). Shell’s seafood s’est fait connaître grâce à ses Shrimp Pasta (pâtes aux crevettes) : jusqu’ici, vous vous direz “ouais.. rien de dingue, je sais le faire chez moi”. Non non non… ne râtez surtout pas cette occasion de manger un des meilleurs plats de pâtes de votre vie ! (et un des moins chers !!)

Des spaghettis dans une sauce généreuse, très crémeuse (mélange de vin blanc, crème fraiche, huile d’olive et ail), quasi divine… de délicieuses crevettes pour accompagner ça… Juste wow, ce plat me manque terriblement ! J’ai même été sur internet pour voir si je pouvais trouver la recette pour la refaire chez moi (je l’ai trouvée mouhahah !). Et si je vous dit que ce plat ne nous a couté que 7$ ?! Incroyable non ?

Ils sont également connus pour leur Clam Showder : c’est une sorte de soupe américaine, plutôt un potage crémeux qui comprend : des palourdes, des morceaux de pommes de terre, des lardons, des oignons, de la crème, et du bouillon ! Nous avons pris un petit bol à partager, juste histoire de goûter. Résultat : c’est vraiment très bon, mais c’est plutôt un plat d’hiver, nous sommes contents d’avoir partagé ce délicieux bol ! 

Evidemment, vous connaissez la chanson : en dessert, c’est Key Lime pie les amis! Et voilà, c’est la meilleure que nous ayons mangé de notre séjour ! Ce restaurant est un pure combo de folies ! 

JOUR 8 : UNIVERSAL STUDIO (ORLANDO)

Bien trop de choses à dire et de photos à vous montrer, donc… je vous laisse aller lire l’article dédié juste là !

JOUR 9 : DERNIER JOUR : FORÊT & OUTLETS

KELLY PARK

Nous voulions aller nous baigner dans la forêt (en Floride, il existe beaucoup de parcs où l’on peut trouver de petits lacs paradisiaques et turquoises). Nous avons donc entré sur google le nom du parc et avons suivi la route. Arrivés sur place, nous suivons le chemin emmenant dans la forêt : c’est très joli au début, mais au bout d’une heure de marche, on se retrouve au milieu de nulle part, dans de hautes herbes, nous croisons des militaires qui s’entrainent… Bref, aucun signe de notre lac turquoise. 

A la vue de l’heure qui défilait à toute vitesse, nous décidons de revenir à la voiture, bredouilles. Et quand nous l’avons rejointe, nous avons demandé à un randonneur où se situait le lac : il nous a répondu que le lieu que nous cherchions s’appelait “Kelly Park” et se situait à une vingtaine de minutes de voiture d’où nous étions !!

Même si nous n’avions plus le temps, nous voulions au moins voir ce lac turquoise 10 minutes : ni une ni deux nous fonçons à Kelly Park. Sur place, une policière gère le trafic : elle nous stoppe et nous dit que nous ne pouvons pas entrer car il y a déjà trop de monde à Kelly Park : “come back at 2pm”. Tristesse absolue, frustration… Nous rentrons donc à Orlando sans voir ce fabuleux lac turquoise…

Morale de l’histoire : Notez d’aller directement à Kelly Park, et allez y assez tôt dans la journée pour être sûrs de pouvoir y entrer, sans avoir trop de monde 😉

ORLANDO INTERNATIONAL PREMIUM OUTLETS

Incontournable en Floride, nous voulions faire un Outlet ! Les plus connus sont ceux d’Orlando, de Tampa et de Fort Lauderdale, mais nous avons réservé cette session shopping pour la toute fin du voyage, avant d’aller à l’aéroport (plutôt pratique car les Outlets sont à à peine 20 minutes en voiture de l’aéroport).

Les Outlets sont vraiment grands, il y en a pour tous les goûts : de H&M à Armani, en passant par les magasins de jouets, de chaussures, et de sport, du moins luxueux au plus luxueux. Vous y trouverez votre bonheur et certains prix sont très concurrentiels (pas tous !). Mon père et mon frère sont sortis avec des paires de basket Reebook (80$ pour 2 paires !)

OU MANGER A ORLANDO ? 

CHEF ART SMITH’S HOMECOMIN’ 

Amateurs de Fried Chicken ? Ou alors vous n’en avez jamais goûté et vous voulez savoir ce que ça fait de croquer dans une cuisse de poulet frit ? Ce resto est pour vous ! 

J’avais repéré ce restaurant sur internet, et il s’avère qu’il se situe dans Disney Village à Orlando (pas dans Disneyland, mais à côté, il y a plein de boutiques et de restaurants ouverts à tous). Nous en avons donc profité pour flâner un peu dans les magasins avant d’aller manger 😉

Le lieu est sympa, même plutôt joli, la salle est vraiment grande, un peu sombre, et vite bruyante.

Nous commandons nos plats : une assiette de poulet frit chacun pour mon frère et moi, et une assiette de porc fondant pour mon père. Le plat coûte 35$, mais il est ENORME, vraiment. Il y a de quoi s’y mettre à 2 facile. C’est clairement le MEILLEUR poulet frit de toute ma vie : une véritable bombe atomique. Je m’en lèche encore les doigts en y pensant ! Une viande juicy et ultra tendre, et un croustillant impeccable de la panure… Il est servi avec de la purée (on peut choisir autre chose), très grasse (moi j’aime bien, mais mon frère n’aime pas trop par exemple, ça dépend des goûts). Nous avons demandé à goûter le Mac&Cheese (je n’ai pas pu m’en empêcher…) : c’est du cheddar aux pâtes ! (c’est ça qu’on aime pas vrai ?!).

Après avoir fini nos plats, nous sommes clairement très très très full, mais lorsque la serveuse vient nous demander si nous souhaitons un dessert, il est quasi impossible pour mes lèvres de prononcer un “Non”. C’est donc un “Oui” pour toute la table ! Les desserts ici sont très américains : mon père et moi optons pour le layer cake ananas-coco, et mon frère choisit la Pecan pie au chocolat. Et là… OH…MY…GOD ! (à prononcer avec la voix de Janice dans Friends) : la part est ENORME, à l’image du plat atomique ! Le gâteau est vraiment bon (en vrai, c’est trop sucré, mais c’est ça qu’on attend d’un layer cake américain !), et on s’empiffre comme des enfants devant un gâteau d’anniversaire. Encore une fois, nous aurions pu être facilement 2 ou 3 sur 1 seul dessert tant il était gros !

SLAPFISH

A l’est d’Orlando se trouve un petit restaurant spécialisé dans les plats de la mer (plutôt snack), dans une zone commerciale (pas terrible l’emplacement, j’avoue).

Pourtant, quand vous entrez dans ce restaurant, l’accueil est immédiatement très jovial et vous met dans une bonne ambiance pour tout le repas. Il s’agissait de notre dernier jour en Floride et nous prenions l’avion en fin d’après midi, nous savions donc que nous n’aurions pas à manger dans notre vol (merci Norwegian Airways qui fait payer les plateaux repas 35$). Ca a donc fini en 5 plats pour 3 à partager : mes préférées furent sans conteste le Lobster Grilled cheese (un sandwich bien toast au fromage fondu et au homard…), et le fish and chips (olala ce goût, ces textures…) : j’en rêve encore !

Les 3 autres plats étaient très bons mais plus classiques en goût : un tacos de poisson exotique (dont le nom m’a échappé, désolée !), un lobster roll (très bon, mais difficile de faire mieux que celui que nous avions mangé à Key West !) et un bowl très varié avec du poisson, des légumes, des crevettes, et du risotto.

Notre seul regret : le restaurant ne fait pas de dessert ! Le boss nous a dit qu’ils y pensaient de plus en plus, donc peut être que si vous y passez, vous aurez la chance de goûter aux bons desserts maison 😉

prix : environ 12$ à 18$ le plat

Rendez-vous sur Hellocoton !