Bonnes adresses, Voyages

Bonnes adresses à Hong Kong : où manger, où dormir ?

Bonnes adresses à Hong-Kong : où manger ? où dormir ?

Je sais que vous l’attendiez celui-ci ! Enfin le voilà ! Le fameux article où je réunis mes adresses chouchoutes Hong-kongaises (je précise que je n’y étais que 8 jours, donc je ne connais pas tout, loin de là).
Je suis vraiment tombée sur des pépites, j’espère que ça vous plaira ! Trêve de bavardages, je vous dévoile ça 😉

OU MANGER ? 

TOSCA – RITZ CARLTON (1 étoile ★)

C’est clairement un restaurant à ne pas louper, je vous le dis. Enfin ce qui est surtout à voir, c’est la vue… cette vue… la photo parle d’elle même, nous sommes au 103ème étage d’une tour hong-kongaise et nous déjeunons au restaurant le plus haut du monde ! Incroyable comme sensation !

Le chef Nicolas Russo, italien d’origine, nous délecte de son menu dégustation : manger italien à Hong Kong au 103ème étage : DONE ✓

Les pasta, à la viande de Wagyu excellemment fondante (une des meilleures de ma vie), en passant par les desserts légers et gourmands : ça envoie !

Et si vous ne voulez pas manger italien mais que vous voulez la même vue, il existe le restaurant chinois au même étage, où il est également servi un tea time l’après-midi (attention le tea time est très prisé, il faut réserver à l’avance) ou encore, un peu plus bas, le restaurant à volonté du Ritz Carlton.

Pour un budget un peu plus restreint, vous pouvez venir le soir et prendre un verre au bar Ozone : il parait que l’expérience est magique le soir aussi ! 🙂

MOTT 32

Il s’agit du premier restaurant que nous avons fait, le soir de notre arrivée : le voyage commence plutôt bien !

Situé dans le bâtiment central Standard Chartered Bank de Hong Kong, dans un ancien entrepôt, se trouve clairement l’un des meilleurs restaurants modernes de la ville.

L’entrée frappante et mystérieuse nous intrigue : un escalier en colimaçon à chaînes lourdes et recouvert de miroirs, l’expérience commence. La musique afro-soul, funk entraînante et le smooth jazz donnent le ton au Mott 32 faiblement éclairé (je nous raconte pas la galère pour les photos aha)

Les cocktails sont préparés sous nous yeux, non pas au bar, mais sur un petit chariot que nous apporte le serveur : remarquable !

Les mets sont incroyables, ce sont des choses que nous ne connaissons pas (je vous avoue que sur la carte, on a pris des choses avec des ingrédients qui nous faisaient très envie, mais au final nous ne savions pas à quoi nous attendre dans l’assiette !) : la surprise est forte, on est conquis !

Le plat qui m’a le plus surpris a été le plat de blanc d’oeufs (cuits hein !) avec du homard tout juste saisi et de la truffe râpée : aucun assaisonnement pour laisser chaque sublime produit exprimer ses saveurs !

PS : dans la plupart des restaurants à Hong Kong, les plats sont apportés sur la table et tout le monde partage tout, comme ici : c’est très convivial ! 🙂

DIM SUM SQUARE

Si vous cherchez un endroit où manger pas cher (du tout) et rapidement, Dim Sum Square est pour vous !

Les Dim Sum sont la spécialité à Hong Kong et la liste est longue ! Ici, pour 20 euros, vous mangez pour 3 (potions normales). La carte est en chinois et anglais, on coche les Dim Sum qui nous plaisent et on le donne à la serveuse. C’était compliqué parce que nous ne connaissions pas le quart de ce qui était proposé sur la carte, on s’est encore une fois fiés à des ingrédients que nous connaissions un minimum (nous avons évité les pâtes de poulet ou les tripes ahah).

Les photos ne rendent pas hommage aux dim sum mais c’était vraiment bon, c’est des saveurs que nous ne connaissons pas et qui n’ont rien à voir avec la cuisine chinoise en France. Les Bao au boeuf sucré-salé, les rouleaux aux crevettes, les raviolis crevette-vapeur, les Xiao Lin Bao, etc…

SHANGHAI LANE
Pour le midi, je recherchais généralement des restaurants très peu chers et où on mange assez rapidement pour ne pas nous couper la journée de visite. Shanghai Lane en fait partie 😉 (environ 25 euros pour 3 en prenant 1 plat chacun)
Ici, comme son nom l’indique, on mange chinois de Shanghai : parce que oui, les spécialités entre régions sont assez différentes (un peu comme en France finalement).
Moi j’ai choisi ce plat de Udon dans un bouillon, avec des morceaux de boeuf : vraiment très sympa pour un midi, surtout qu’il ne faisait pas si chaud que d’habitude et qu’il pleuvait à torrents, donc petit réconfort aha ! Mais j’ai presque regretté quand j’ai gouté les nouilles Dan Dan de mon frère (nouilles ultra fines aux cacahuètes olala) avec le poulet frit…
Par contre j’étais moins jalouse du plat de mon père : du ventre de porc avec du riz, visuellement ça faisait envie, mais en croquant c’était surtout du gras de porc. Pourtant, mon père a adoré, et quand j’ai montré ce plat sur Instagram, vous avez été beaucoup à réagir en disant que ce plat était dément ! 😉 A tester !

SORABOL

Une petite envie de coréen ? Après tout, nous ne sommes pas si loin 😉

Nous n’avions pas trop d’idées d’où aller manger, puis je me suis souvenue que j’avais noté un restaurant coréen, alors go !

Situé dans un centre commercial, Sorabol est une chaîne, mais absolument pas industrielle ne vous méprenez pas au mot “chaîne” 😉

Ils sont spécialisés dans le BBQ sur table, il faut avouer que ça donnait envie : faire griller ses viandes et poissons sur la plaque chauffante au centre de la table ! Mais nous n’avons pas opté pour cette option (ce n’était pas donné niveau prix et nous préférions dépenser plus dans d’autres restaurants qui vaudraient peut être plus le coup).

Pour autant, le Bibimbap que j’ai pris était vraiment très bon : très satisfaite de mon choix ! Mon père et mon frère ont opté pour l’anguille avec cette petite sauce sucrée-salée qui déchire : bien fondante !

THE FLYING ELK

Un de mes restaurants coups de coeur de Hong Kong !

En fait, il s’agit de l’homologue du restaurant The Flying Elk en Suède (mais il est étoilé, pas celui de Hong Kong). C’est donc un restaurant aux inspirations nordiques (c’est pas courant !)

Tout est un délice ! En entrée on picore des pop corn à la truffe, des gougères et des croquettes de viande. Les plats sont légers, parfumés et très bien travaillés ! Pour les plats, j’ai opté pour des saint-jacques tout juste snazckées avec une purée au parmesan : j’en rêve encore!

Pour les desserts, je dois avouer que ça m’a fait plaisir de retrouver un peu de desserts de notre continent : fondant au chocolat-menthe, crème brulée au praliné, pavlova, on connait déjà mais ça fait du bien 😉

DIN TAI FUNG (1 étoile ★)

Alors celui-ci, vous avez dû le voir sur tous les sites de conseils food & voyages avant de le voir ici. Mais bon, au cas où, je mentionne Din Tai Fung (avec des photos hihi). Il s’agit d’une chaîne taïwanaise, mais encore une fois, pas d’industriel ici ! Par ailleurs, il me semble que ce restaurant a longtemps été le restaurant étoilé le moins cher du monde avant d’être récemment détrôné 😉

Vous vous en sortez pour à peine plus cher que Dim Sum Square ! Dingue non ?

Et tout est très bon : on a fait Din Tai Fung vers la fin de notre séjour, donc nous nous y connaissions déjà bien mieux en nourriture chinoise. Evidemment, ce que nous avons préféré ici sont les fameux Xiao Long Bao qui font la réputation de la chaine : des raviolis vapeurs qui renferment, en plus d’une face, un bouillon qui fond s’échappe en bouche lorsqu’on croque le ravioli, un délice !

Oh et vous devez absolument goûter les Won Ton ! Des raviolis typiques de Chine particulièrement bons 😉

TATE DINING (1 étoile ★)

Je vais vous confier quelque chose : il s’agit d’un des meilleurs restaurants que j’ai fait DE MA VIE. Oui je suis sérieuse, vraiment. Ce restaurant n’est ouvert que le soir et ne propose qu’un seul menu dégustation pour tout le monde. La cheffe est japonaise et cuisine donc japonais avec des influences françaises. Et tout ce que je peux vous dire c’est qu’elle est excellemment douée !

Sa cuisine m’a procuré des émotions de dingue, les textures, les saveurs, les sauces, tout était magique. Le restaurant est tout petit, les tables sont très agréables, et le service est celui le plus gentil que nous ayons eu de tout le séjour.

Le beurre, le pain, la brioche feuilletée, tout est fait sur place, c’est bluffant de délice !

Vous ne pouvez vraiment pas passer à côté, VRAIMENT PAS, préparez vous à une expérience de dingue, vous ne le regretterez pas !

C’est environ 150 euros pour 8 plats : on est loin du prix des diners à 8 services dans un restaurant étoilé français.

SHA TIN 18

Un peu plus excentré, dans les New Territories, se trouve l’Hotel Hyatt Regency Sha Tin. Et le Sha Tin 18 est son restaurant ! Un restaurant 100% chinois pour se plonger au coeur de la gastronomie locale. Une véritable découverte pour nous qui n’avions jamais goûté le Peking Duck ! Il est ici préparé dans la tradition, dans les règles de l’art par de vrais cuisiniers chinois : la barre est placée haute pour notre première fois !

Et quel délice ! Pour ceux qui ne connaissent pas, le canard est servi entier et découpé sous vos yeux en trois parties : une assiette de peau de canard bien caramélisée, une assiette de morceaux mi-chair-mi-peau, et une assiette de chair. Le principe du Peking Duck, c’est un peu comme des fajitas version chinoise : une très fine galette de riz, sur laquelle on dépose de la peau, de la chair, un peu de sauce, et des crudités : on roule et on croque… que c’est bon … Et puis, je crois que je pourrais manger une assiette de peau de canard laqué en entière tellement c’est bon !

Quand on passe aux dim sum… on est tout aussi bluffés : ils sont aussi fait dans l’art chinois, et il y a même un chef exprès qui ne fait QUE les dim sum à Aha Tin 18 ! Il les invente lui même, tout dans l’originalité ! Et croyez moi, ça fait vraiment la différence ! (et ils sont beaux vous ne trouvez pas ?)

Les desserts… vaste sujet ! Nous avons découvert les desserts chinois assez typiques et travaillés par le chef pâtissier du restaurant. Bon, il y a eu de très belles surprises (la glace chocolat noir-vin et le cheesecake !), mais globalement ça reste assez spécial et rien ne vaut nos bonnes pâtisseries :p

 

ONE HARBOUR ROAD

Restaurant chinois du Grand Hyatt, One Harbour Road se situe au 8ème étage de l’hôtel. Nous y avons été un soir, et je peux vous dire que la vue y est dingue : on mange face à la baie de Hong Kong (vive les grandes baies vitrées).

Nous nous installons à la table ronde en verre, collée à la baie vitrée : le lieu est grandiose.
On nous tend un menu : 8 services comme dans la plupart des restaurants gastronomiques chinois. Pourquoi 8 ? Parce que c’est le chiffre porte-bonheur chinois pardi ! Une ribambelle de plats arrivent donc les uns après les autres, on se délecte de mets inconnus au bataillon comme le velouté de butternut sur une assiette remplie de blanc d’œuf cuit et sa langoustine, ou encore les champignons caramélisés (mon dieu cette tuerie) !
Après avoir goûté le Peking duck au Sha Tin 18, nous avons pu goûter le Peking chicken ici : très sympa aussi 😉
J’ai adoré les egg tart de Hong Kong : bien crémeuses et feuilletées comme il faut !

OU DORMIR ?

Pour tout vous dire, nous avons séjourné dans un Airbnb pendant 5 jours juste à côté de Temple street, très bien situé ! L’appartement était relativement grand par rapport à ce qu’on peut voir à Hong Kong le plus souvent : nous étions 3 et avions une chambre chacun ! (Petites chambres cependant)
Mais comme vous le savez peut être, le prix du logement à HK est vraiment élevé (environ comme à New York) alors que le niveau de vie n’est pas très haut.

HYATT REGENCY – SHA TIN

Nous avons donc décidé de nous faire plaisir pour les deux dernières nuits et avons choisi le Hyatt Regency de Sha Tin, situé dans les New Territories, excentré certes mais bien plus calme et plus vert que les hôtels au coeur de la ville.

On nous a dit que beaucoup de workers venaient y dormir pour des séminaires car il y a quelques bureaux et une grande université juste à côté : idéal pour eux ! Toutefois je peux vous dire qu’en famille vous ne serez pas déçus et que ça vaut le coup de faire un peu plus de transport ne métro pour rester à Sha Tin (40 min jusqu’au centre environ) 😉

Avec mon père et mon frère nous avons donc pris une suite familiale composée de deux (immenses) chambres, un salon-salle à manger avec une kitchenette et surtout… de superbes baies vitrées dans chaque pièce, donnant vue sur la baie de Hong Kong : fabuleux, on aurait pu rester des heures devant le paysage, surtout la nuit !

La piscine (que nous n’avons pas eu le temps de tester malheureusement) est vraiment canon : grande, calme, à l’abri car entourée de verdure, et il y a même un jacuzzi ! Non loin de celle-ci se trouve une aire de jeux pour enfants, un petit paradis pour les chérubins ! 😉

C’est également ici que nous avons pu manger le Peking Duck au restaurant chinois Sha Tin 18 (voir plus haut), mais il existe d’autres restaurants, et il paraît que le buffet du petit déjeuner est assez exceptionnel…

Le plus food de cet hôtel ? La pâtisserie dans le couloir menant au lobby ! Une jolie vitrine de spécialités ainsi que des pâtisseries faites chaque jour par le chef, pour des envies sucrées 😉 A gouter absolument : le cake au miel, un peu comme un cheesecake japonais, très aérien et ultra moelleux, il a fait fureur !

Rendez-vous sur Hellocoton !